Polypes

Qu'est-ce qui fait un polype du caecum et comment l'enlever?

Les polypes sont des lésions bénignes sur les parois des organes creux. Un de leurs habitats peut être le caecum. Il est situé à la jonction du gros intestin et du petit intestin, avec l’appendice qui en émerge. Le nom reçu en raison de sa forme: la cavité large est fermée comme une impasse avec un passage étroit sur le côté de l'iléon. Emplacement dans l'estomac d'une personne du côté droit.

Les polypes de cécal peuvent varier en forme et en type. Distinguent souvent les principaux types de formations:

  1. Adénomateux Il comporte un risque élevé pour le corps. Il se développe rapidement, un tel polype est capable de bloquer complètement la lumière du cæcum, devenant souvent la cause de l’oncologie.
  2. Hyperplasique Ne porte pas la menace de la malignité, a de petites tailles.
  3. Inflammatoire. Dans le cadre de nombreuses cellules sanguines, il existe un risque de malignité.

En apparence, un polype peut ressembler à un champignon, car certains ont une base étroite ressemblant à un pied. Une autre forme commune sous la forme d'une tête de chou-fleur est arrondie et lâche. Les formations peuvent être simples, multiples et diffuses (des milliers de pièces). Les deux derniers sont considérés comme une polypose.

Le danger est que tous, sauf le type hyperplasique, peuvent évoluer en cancer en 8 à 10 ans. En outre, l'avancement des masses nutritives peut blesser des polypes situés à des endroits pivots ou à d'autres structures complexes. Cela conduit à la découverte de saignements, perforations des parois. Non exclu l'option de l'obstruction dans le caecum - il est très dangereux pour la vie humaine.

Le problème est que les polypes ne donnent pas de signes qui leur sont propres, en particulier au début. Par conséquent, ils ne sont trouvés que lors de l'examen endoscopique. Les manifestations suivantes peuvent être notées:

  • Douleur du côté droit
  • Sang dans les fèces
  • L'amincissement est particulièrement caractéristique de la formation du caecum, car c'est là que s'effectue la principale absorption des nutriments,
  • Des problèmes avec le travail du tube digestif,
  • Sensation d'estomac plein.

Diagnostics

Au moment du diagnostic, il est nécessaire d'effectuer un diagnostic exact. Un diagnostic précoce facilite le traitement et aide à prévenir les complications.

  1. La coloscopie est une méthode qui permet d’examiner soigneusement la partie interne de l’intestin, ce qui permet d’évaluer son état. Lorsque vous effectuez cette procédure, vous pouvez prélever un matériau pour la biopsie ou éliminer les excroissances. La procédure est réalisée par endoscopie et permet d’examiner le corps sur toute sa longueur.
  2. La rectoromanoscopie est réalisée à l'aide d'un appareil tel qu'un proctoscope. À la fin, il y a un dispositif d'éclairage et une caméra. Lors de l'exécution de cette méthode peut être un examen détaillé de l'intestin.
  3. L'irrigoscopie est l'un des types de diagnostic utilisant les rayons X. Pour obtenir des résultats fiables, il est nécessaire d’utiliser un agent de contraste.
  4. L'analyse des selles est nécessaire pour déterminer la présence / l'absence de sang caché dans les matières fécales, mais il s'agit d'un symptôme rare de cette maladie du cæcum.
  5. Biopsie - une analyse nécessaire pour déterminer l'étiologie de la tumeur, si elle a un caractère malin.
En plus de ces études, vous pouvez utiliser les méthodes de diagnostic les plus modernes:
  • tomographie par ordinateur
  • imagerie par résonance magnétique.

De telles méthodes de recherche ne nécessitent aucune préparation préalable et n'apportent pas de sensations désagréables au cours de la procédure, elles indiquent le plus précisément l'emplacement et le nombre de tumeurs. L'inconvénient est l'impossibilité de collecter du matériel pour l'examen histologique.

Il est nécessaire de faire un diagnostic prophylactique au moins une fois tous les 3-4 ans. Lorsqu'une maladie est détectée à un stade précoce, le succès du traitement est supérieur à 90%.

Questions et réponses pour: Cécal Polype

Bonne journée!
Aidez à comprendre, s'il vous plaît, dans les résultats de l'analyse, et exprimez votre opinion sur ce qui se passe. Je serais très reconnaissant!

Suspicion de maladie de Crohn et de NUC. Rien n'a été confirmé.
Le médecin a prescrit 500 mg de salofalk 3 fois par jour et une coloscopie de contrôle au bout de 3 mois. Est-il possible qu'une récupération complète de ce qui est trouvé ou de ce qui se passe ne soit que la condition préalable de UC et de Crohn? Polyp après 3 mois dit qu'il est nécessaire d'enlever, lorsque l'inflammation disparaît.

Coloscopie: La muqueuse du dôme est gonflée, hyperémique, recouverte de nombreuses petites érosions fraîches. La bouche de l'orostka ressemblant à un ver n'est pas différenciée. La valve de Bauhinia est œdémateuse, hyperémique, érodée et de forme «ressemblant à une lèvre». La muqueuse du caecum avant la valvule est gonflée, infiltrée, hyperémique, avec de multiples érosions fraîches, le schéma vasculaire n’est pas visible. La muqueuse du reste du côlon rose, brillant, élastique, motif vasculaire s'exprime modérément. Le tonus intestinal est maintenu tout au long. Dans la région polype recto-sigmoïde 0,8x0,6 cm sur la tige courte. Le rectum n'est pas changé.
Biopsie prise (1) kus. d'un polype, (2) kus de la membrane muqueuse du caecum.
Conclusion: 116 rubis, 1) polype hyperplasique avec inflammation sévère
2) Colite chronique d’activité prononcée avec foyers d’atrophie et d’hyperplasie de la membrane muqueuse.

Diagnostic d'un gastro-entérologue: Colite indifférenciée. Transition polyp recto-sigmoïde.

Bon après midi Elle a subi une coloscopie et j'ai retiré deux polypes avec une petite tumeur. Les résultats ont été envoyés pour étude avec la conclusion suivante:
1b (1k) - formation d'un corps aveugle à plat 8 * 8, 2b (1k) - ligne droite, à 5-7 cm de l'anus 3 mm, 3b (1k) - 5 mm, polype aplati droit.
3b - polypes directs to-ki. Mp-Dummy to-ki. , le résultat est:
1. Formation fibreuse avec une membrane muqueuse atrophique dans la région du verushka (éventuellement un polype fibreux).

2. Polypes fibreux glandulaires du rectum.
S'il vous plaît déchiffrer ce que cela peut signifier.

Articles populaires sur un polype du caecum

Les manifestations de malformations intestinales peuvent être différentes.

Dans le cadre de la conférence scientifique et pratique intitulée «Les journées de gastroentérologie à Kiev» qui s'est tenue début octobre, une session intitulée «Aspects modernes du diagnostic et du traitement de la cholestase» s'est tenue avec le soutien de la société pharmaceutique «Dr. Falk Pharma ", qui était.

Des hémorragies externes et internes de gravité variable sont observées dans presque toutes les blessures.

Symptomatologie

Les personnes peuvent soupçonner la présence de polypes pour les motifs suivants:

  • il y a des sentiments douloureux, le caractère gémissant,
  • il y a des ballonnements,
  • des traces de sang peuvent être détectées dans les matières fécales,
  • les gens se plaignent de constipation prolongée
  • il y a des difficultés dans le processus de la défécation,
  • il y a une perte de poids rapide, alors que l'appétit du patient peut rester inchangé,
  • fatigue accrue
  • des saignements locaux se produisent (lors de la perforation de la paroi intestinale),
  • dans le contexte d'une perte de sang constante chez les patients atteints d'anémie,
  • il y a une sensation d'estomac plein,
  • la nausée apparaît
  • burp se produit.

L’intensité des symptômes manifestés par les formations polypes dépend directement des facteurs suivants:

  • le nombre de polypes
  • tailles,
  • sites de localisation
  • la présence d'un processus malin.

Mesures de diagnostic

Si le patient voit un symptôme alarmant, indiquant la présence possible de croissance, il doit contacter immédiatement l’hôpital. Le processus de diagnostic comporte plusieurs étapes:

  1. Le médecin examine le patient, interroge, recueille l'anamnèse.
  2. Effectue la palpation du rectum, la région péritonéale.
  3. Des tests de base et spécifiques sont prescrits au patient: matières fécales, urine et sang.
  4. Une coloscopie est réalisée au cours de laquelle le spécialiste examine et évalue l'état de l'intérieur de l'intestin. Si nécessaire, le médecin procède à la collecte du matériel biologique.
  5. Pour un examen plus détaillé des parties intestinales, les patients subissent une sigmoïdoscopie ou une irrigoscopie (un agent de contraste est injecté, après quoi une radiographie est prise).
  6. Si un cancer est suspecté, une biopsie est effectuée. Les patients sont dirigés vers une imagerie par résonance magnétique ou par ordinateur (cette méthode permet de détecter le cancer à un stade précoce).

Après avoir reçu les résultats de toutes les études, le médecin évaluera la situation et prescrira au patient la méthode la plus efficace pour éliminer les excroissances.

Coloscopie

La manipulation diagnostique nécessite une préparation de la part du patient. Il devrait commencer à nettoyer les intestins un jour avant de se rendre à l'hôpital. À ces fins, il est recommandé d'utiliser des lavement qui doivent être réglés jusqu'à ce que de l'eau propre commence à refluer. La procédure est la suivante:

  1. Le patient est allongé sur le canapé.
  2. Le médecin insère dans l'anus un instrument médical muni d'une microcaméra à son extrémité.
  3. Pendant l'inspection, l'image corporelle est affichée sur le moniteur.
  4. Ces manipulations diagnostiques sont très désagréables et douloureuses pour les patients.

Rectoromanoscopie

Cette procédure est effectuée dans quelques minutes. Le patient doit se déshabiller à la taille, puis se coucher sur le canapé. Le médecin lui demandera de s'allonger sur le côté ou de poser le coude / genou. En outre, le spécialiste agira comme suit:

  1. Effectue la palpation du rectum.
  2. Lubrifie l'instrument avec de la vaseline.
  3. Introduit le tube du proctoscope à travers l'anus à une profondeur de 5 cm.
  4. L'outil pousse doucement à l'intérieur du corps et pompe parallèlement de l'air à travers lequel les parois sont dilatées.
  5. Lors de l'examen des muqueuses, le médecin collecte du matériel biologique (si indiqué).
  6. La procédure provoque une gêne et une douleur sévères chez les patients.

Sigmoscopie

Cette méthode de diagnostic identifiera les excroissances supérieures à 1 cm. Les spécialistes de l'éducation plus petits ne pourront pas détecter. La procédure est la suivante:

  • une personne est allongée sur un canapé, elle est palpée dans le rectum, la prostate,
  • le médecin insère le sigmoscope à travers l'anus,
  • l'outil ne se déplace pas à l'intérieur de plus de 60 cm,
  • lorsqu'une croissance est détectée, une biopsie est effectuée,
  • La procédure est effectuée pendant une demi-heure, elle provoque des douleurs et un inconfort chez les patients, et des saignements locaux non intensifs peuvent survenir.

Irrigoscopie

Cette procédure de diagnostic est le plus souvent réalisée chez des patients chez lesquels les médecins soupçonnent des processus pathologiques graves dans l'intestin, en particulier des néoplasmes malins:

  1. Le patient doit se préparer à l'examen. Au bout de quelques jours, il doit suivre un régime spécial, abandonner les addictions pernicieuses et les médicaments.
  2. Avant l'étude, il est donné à boire une solution de contraste. En outre, ce fluide peut être administré à travers le lavement dans le rectum.
  3. Après 12 heures après avoir reçu du baryum, les manipulations diagnostiques commencent.
  4. Le patient est allongé sur le canapé, placé sous une certaine pente, et il prend les premières photos.
  5. Le patient se retourne sur le côté, appuie ses genoux sur sa poitrine et place ses mains derrière son dos.
  6. Un tube est inséré à travers l'anus, à travers lequel l'injection de la solution de contraste est réalisée sous pression.
  7. Dans le processus de remplissage des intestins avec du baryum, le médecin prend des rayons X.
  8. Après avoir vidé l’intestin, le patient s’allonge à nouveau sur le canapé et la photo finale est prise.

Méthodes de traitement

À ce jour, il n’existe aucun schéma de traitement médicamenteux efficace permettant d’éliminer les tumeurs polypeuses. Les médecins peuvent prescrire des médicaments qui arrêtent les symptômes désagréables qui accompagnent la maladie:

  • anti-inflammatoire,
  • antidiarrhéique,
  • laxatifs
  • analgésiques
  • antispasmodiques,
  • réduire la formation de gaz, etc.

Dans tous les cas, l'ablation chirurgicale des lésions est indiquée..

La médecine moderne a fait de grands progrès grâce à l'utilisation de techniques innovantes à invasion minimale lors d'interventions chirurgicales. Cependant, si les polypes sont très volumineux et localisés dans des endroits difficiles à atteindre, les chirurgiens les éliminent de manière radicale.

Polypectomie

L'intervention chirurgicale (dans la plupart des cas, le retrait est effectué pendant la coloscopie) est réalisée comme suit:

  1. Initialement, le patient est nettoyé avec un lavement.
  2. Le médecin insère un instrument endoscopique dans l'anus.
  3. Si la croissance est faible, elle est cautérisée par le courant. Ils peuvent également affecter la formation d'un faisceau laser, à cause de ce qu'il commence à s'évaporer. Dans le cas où un patient a une croissance de grande taille, il est retiré lors d'une chirurgie abdominale. L'éducation polypeuse est transférée à l'examen histologique.
  4. Après une intervention peu invasive, une personne peut rentrer chez elle le même jour.
  5. Dans quelques mois, le patient devrait procéder à une rééducation, prévoyant le respect d'un régime alimentaire particulier. Pour prévenir la constipation, vous devez manger des aliments dans un état pâteux. Tous les aliments nocifs sont exclus du régime alimentaire, ainsi que les produits qui provoquent une augmentation de la formation de gaz.
  6. Le patient doit être pris pour un examen de routine à l'heure indiquée par le médecin.

Des complications

La complication la plus dangereuse pouvant se développer dans le contexte de la formation de polypes est le processus malin. Selon les statistiques médicales, la réincarnation des polypes dans les tumeurs oncologiques se produit chez 75% des patients. Le plus souvent, ces types de formations sont malignes:

  • glandulaire villeuse,
  • tubulaire,
  • molletonné.

Il faut comprendre que si les polypes grossissent, les risques de leur renaissance augmenteront parallèlement.

C'est pourquoi les experts recommandent vivement à cette catégorie de patients de ne pas attendre avec l'examen, ni lors de la confirmation du diagnostic pour effectuer un traitement chirurgical.

Mesures préventives

Pour minimiser le risque de polypose, les personnes doivent prendre des mesures préventives:

  • les aliments devraient être de régime, le menu ne devrait pas contenir d'aliments nocifs,
  • vous devez donner au corps un exercice modéré (exercice quotidien, marche, sport),
  • il est extrêmement important d'observer le bon régime d'alcool,
  • les gens doivent repenser leur mode de vie et renoncer volontairement à toutes leurs dépendances,
  • les situations stressantes et les surcharges psycho-émotionnelles doivent être minimisées dans la vie.

En observant toutes les précautions et en pratiquant des examens préventifs à intervalles réguliers, les patients seront en mesure de prévenir le développement de complications pouvant survenir dans le contexte d'une polypose avancée. S'ils subissent un retrait chirurgical des excroissances, ils doivent subir une coloscopie tous les ans, car il existe un risque de récidive.

Symptômes de polypes dans le caecum

Pour la plupart des gens, le caecum est entouré par le péritoine et se déplace librement. Cette zone est topographiquement située au-dessous de la région iliaque, sa projection tombe sur la paroi antérieure de l'abdomen, située dans la région inguinale du côté droit.Par conséquent, les symptômes des polypes dans le caecum se manifestent ici, mais ils ne se manifestent que lorsqu'ils atteignent de grandes tailles.

Les patients se plaignent souvent de l'apparition d'une douleur intense qui porte un caractère douloureux. À la palpation, l'organe semble être dense, du côté droit des ballonnements et des traînées de sang dans les masses fécales. La chaise change dans le sens de la constipation, à cause du saignement constant, l'anémie se développe, une personne, malgré un bon appétit, perd du poids, il y a un sentiment de faiblesse, une fatigue rapide.

Le dôme du cæcum se trouve à cinq centimètres au-dessus du ligament inguinal, il est dirigé vers le petit bassin, car il est extrêmement difficile de diagnostiquer le polype du dôme du cæcum, mais il semble assez rare ici. Divers facteurs peuvent provoquer des violations du processus de renouvellement des cellules muqueuses. C'est:

  1. Prédisposition héréditaire
  2. La présence de maladies chroniques persistantes.
  3. Constipation fréquente.
  4. Mauvaises habitudes gastronomiques.

Si les tumeurs sont petites, leurs symptômes n'apparaissent pas. Les grosses tumeurs, tout d’abord, forment une obstruction intestinale, ce qui explique les fortes spasmes. Les gros polypes sont capables de manifester et de perforer la paroi du caecum, ce qui entraîne un saignement, principal symptôme des polypes.

Caractéristiques du traitement des polypes ceps

Il est impossible de guérir la croissance du médicament. Le traitement revient à éliminer une croissance bénigne. Plusieurs types de chirurgie peuvent aider à éliminer le problème décrit. Le choix de l'une ou l'autre variante dépend de la localisation du néoplasme, de sa taille, du nombre de croissances de viande.

Si le caecum du caecum est petit (jusqu'à 2 cm), il est éliminé par électrocoagulation à l'aide d'un coloscope. Les lésions de plusieurs organes ont des symptômes plus vifs, elles ne peuvent être éliminées qu'en découpant la partie affectée de l'intestin ou du mur.

Il est impossible d'ignorer ce diagnostic et de laisser le développement de polypes au hasard, car les symptômes des stades avancés sont similaires à ceux des premiers stades du cancer du côlon. Ceci décrit la pathologie et dangereux. Dans 30% des cas, la formation se manifeste et renait dans une tumeur maligne, très difficile à traiter. C'est pourquoi la médecine officielle insiste sur la détection d'un polype dans le dôme du caecum ou dans sa partie inférieure lors du retrait immédiat d'une tumeur bénigne. C'est le seul moyen d'éviter les complications les plus dangereuses.

Rôle dans le corps, fonction

Le caecum est souvent confondu avec l'annexe. Bien que ces organes soient interconnectés, ils sont complètement différents. L'annexe est un processus du caecum, sa forme ressemble à celle d'un ver. Séparé du caecum par le sphincter. La longueur peut être comprise entre 2-13 cm.

Le caecum est responsable du traitement du fluide et de son absorption. Il remplit cette fonction en raison de sa structure. Se compose d'un grand nombre de cellules d'aspiration. En outre, il contient les glandes de Liberkunov. C'est un organe hyperplasique. L'annexe joue un rôle plus important dans le corps. Il le protège des cellules étrangères.

Signes de dysfonctionnement du caecum

Le corps n'est pas grand, cependant, il est sujet au développement de diverses maladies. Le plus souvent il y a des processus inflammatoires, appendice, cancer. L'inflammation est accompagnée d'une douleur du côté droit dans la région iliaque. La douleur peut se propager à d'autres organes, elle peut être ressentie dans l'aine. La nature de la douleur est aiguë, nette, terne.

Signes d'inflammation aiguë:

  • douleur intense
  • élévation de la température à haute altitude,
  • des frissons
  • maux de tête, vertiges,
  • nausée
  • faiblesse
  • la diarrhée

Causes de la maladie

Le caecum cède souvent aux processus inflammatoires. Les principales raisons de leur apparition sont les suivantes:

  • une consommation importante d'aliments gras et de farine,

  • carence en fibres
  • constipation prolongée
  • maladies infectieuses du tractus gastro-intestinal,
  • dysbactériose,

  • la présence d'une réaction allergique alimentaire,
  • immunité réduite
  • mauvaises habitudes (surtout l'alcoolisme).

Il y a souvent des formations oncologiques dans le caecum. Jusqu'à présent, il n'a pas été possible de déterminer la véritable cause du cancer pour les médecins. Les facteurs prédisposants comprennent:

  • prédisposition génétique
  • travailler dans des conditions environnementales polluées (en particulier avec des niveaux de rayonnement élevés),
  • constipation
  • dépression prolongée, stress fréquent, tension nerveuse,
  • la présence de polypes du caecum,
  • la vieillesse, les conséquences du vieillissement.

Maladies du caecum

L'emplacement et la taille du caecum peuvent être considérés comme sûrs. Malgré cela, il existe des maladies plus ou moins complexes. Le plus dangereux est le cancer, la présence de tumeurs malignes. S'il est temps de passer des examens et de commencer un traitement, cela peut donner un résultat positif.

Typhlite - Ceci est une inflammation du corps. Cela se produit généralement en raison de la présence d'une infection. Dans certains cas, l'inflammation peut affecter les organes voisins. Accompagné de complications graves du traitement tardif. Ceux-ci incluent: nécrose et paratiplite. Se manifeste sous forme aiguë et chronique.

Le traitement de cette maladie est conservateur. En cas de survenue d'une forme aiguë, le patient suit un traitement médicamenteux à l'hôpital. Il consiste à prendre de tels médicaments: antibiotiques, enzymes, antipyrétiques, anti-inflammatoires. Le patient est sous la surveillance d'un médecin jusqu'à son rétablissement complet.

La forme chronique avec de fréquentes rechutes nécessite une intervention chirurgicale. Si la maladie est causée par des champignons, le médecin prescrit un traitement antifongique.

Polyp cecum apparaît le plus souvent dans le contexte d’une inflammation prolongée. De plus, il existe de telles raisons pour le développement de polypes:

  • Abus d'alcool, nourriture malsaine.
  • Mode de vie sédentaire.
  • Etat écologique de l'environnement.
  • Prédisposition héréditaire
  • Anomalies congénitales du système digestif.
  • La présence d'allergies alimentaires, l'intolérance au gluten.
  • Changements liés à l'âge (généralement chez les personnes de plus de 40 ans).

Chaque personne a un polyp cecum pour des raisons individuelles. Le plus souvent, il est associé à des pathologies congénitales et à une prédisposition génétique. Si un polype n'est pas détecté à temps, il peut devenir un facteur prédisposant au développement du cancer.

Le développement d'un cancer dans de tels cas est observé chez plus de 75% des patients. Ceci est influencé par la forme et le type du polype. Par conséquent, si même un symptôme de son développement est apparu, il devrait être diagnostiqué. Il convient de noter que la présence d'un polype de toute taille nécessite une intervention chirurgicale.

Diagnostiquer les polypes par ces méthodes:

  • l'irrigoscopie
  • coloscopie
  • analyse générale et bactériologique des matières fécales,
  • biopsie
  • tomographie par ordinateur
  • imagerie par résonance magnétique.

Après avoir reçu les résultats de la recherche, les médecins prescrivent un traitement chirurgical.

Adénocarcinome

Pathologie du caecum, qui s'accompagne d'une formation maligne. Les personnes de plus de 50 ans sont à risque. Se produit rarement chez les jeunes et les enfants. Causes de la maladie:

  • carence en fibres
  • prédisposition génétique
  • changements d'âge
  • virus du papillome,
  • effets chimiques
  • usage à long terme de drogues
  • stress fréquent
  • constipation chronique
  • polypes.

Même un facteur peut provoquer une maladie. Le traitement conservateur dans ce cas n'est pas fourni. Le traitement chirurgical est utilisé en association avec une chimie et une radiothérapie. La vie du patient dépend du stade de la maladie.

C'est une tumeur maligne d'origine embryonnaire. Accompagné par la croissance du tissu, qui consiste en cellules déformées. Les blastomes ont tendance à pénétrer dans les tissus et à endommager les vaisseaux. Il y a un processus de reproduction des métastases.

La prédisposition génétique affecte de manière significative le développement de cette maladie. L’état écologique de l’environnement et la radioactivité revêtent une grande importance.

Appendicite

Il se développe dans le contexte d'infection par des microorganismes pathogènes: entérocoques, streptocoques, staphylocoques. C'est une pathologie grave qui nécessite un traitement immédiat. Sinon, une péritonite se développera.

La forme aiguë nécessite une intervention chirurgicale urgente. L'opération consiste en la suppression de l'annexe. Les symptômes caractéristiques sont:

  • douleur aiguë à l'aine droite,
  • fièvre,
  • vomissements
  • faiblesse grave

Même l'un de ces symptômes nécessite un diagnostic du système digestif. Le stade d'appendicite légère peut être éliminé par un traitement conservateur. Le patient se voit prescrire des antibiotiques spasmolytiques. En outre, vous devez suivre un régime strict.

Prévention des maladies

Les causes de chaque maladie du caecum sont liées. Fondamentalement, leur développement dépend de la nutrition. Il devrait être complet, équilibré, en vitamines.

Dans le régime alimentaire devrait être une grande quantité de fibres. Pour un bon fonctionnement des intestins, il est utile de prendre des produits à base de lait aigre quotidiennement.

Tableau clinique

En règle générale, les polypes ne donnent pas de symptômes spécifiques pour pouvoir y porter rapidement attention et identifier la maladie aux stades initiaux.

La manifestation d'un tableau clinique grave dépend d'un certain nombre de raisons:

  • taille de polype,
  • localisation
  • nombre de polypes
  • la présence d'oncologie.

Les patients atteints de cette maladie se plaignent souvent de douleurs douloureuses, de ballonnements, de la présence de sang dans les selles et de constipation. Lors de la palpation d'organe serré. L'appétit peut ne pas diminuer, mais le poids corporel diminue fortement, des manifestations de fatigue corporelle rapide se développent. Si le polype est de petite taille, la clinique n'est pas exprimée. Si la taille est grande, un symptôme tel qu'une obstruction apparaît. Les polypes dont les dimensions sont impressionnantes peuvent pénétrer dans la paroi du cæcum (perforé), ce qui entraîne une complication telle que des saignements. Une perte de sang persistante provoque une anémie. Les patients peuvent également se plaindre de nausée, de sensation d'estomac plein ou d'éructations.

Les causes

À ce jour, un grand nombre de raisons de la formation de polypes ont été élucidées, elles sont liées à de nombreux égards aux problèmes environnementaux de la population et à un mode de vie inapproprié.

  • Processus inflammatoires chroniques des parois intestinales. Dans les inflammations, l'intégrité de la muqueuse intestinale est perturbée, ce qui contribue à la formation de polypes. La constipation et le syndrome du côlon irritable peuvent provoquer l'apparition de tumeurs. Les polypes sont souvent situés à la stagnation des masses fécales ou à la violation de l'intégrité du caecum muqueux.
  • Fréquemment, les facteurs à l'origine de la maladie en question sont la consommation d'alcool, le tabagisme, des aliments contenant des produits chimiques (collations et aucun programme alimentaire), un mode de vie déterminé et la pollution de l'environnement.
  • Prédisposition génétique. Il existe des cas de formation de polypes en l'absence de maladies ou de facteurs de risque (principalement chez les jeunes enfants).
  • Perturbation du développement intra-utérin de l'intestin, théorie des polypes embryonnaires (on pense que s'il y a violation de la formation intra-utérine de la muqueuse intestinale, il y a une prédisposition à leur apparition).
  • Pathologies du système digestif (varices, ischémie intestinale, résultant du blocage de l'aorte abdominale).
  • Allergies alimentaires.
  • Intolérance au gluten (quand il pénètre dans l'organisme, le système immunitaire tente de s'en débarrasser, ce qui entraîne des lésions de la membrane muqueuse).
  • L'âge est supérieur à 40 ans (chez les hommes après quarante ans, cette pathologie est plus fréquente que chez les femmes. L'incidence totale de ce groupe de population est d'environ 9 à 10%).
  • La théorie des polypes embryonnaires (on pense que s’il existe une violation de la formation intra-utérine de la muqueuse intestinale, il existe une prédisposition à leur apparition).

La réincarnation des polypes dans le cancer

La dégénérescence des polypes en une tumeur maligne est un processus fréquent: elle survient dans 70 à 75% des cas. Les facteurs dont il dépend: le type de polype et sa taille.

Les adénomes glandulaires sont moins sujets au processus de malignité et aux villosités - à la renaissance. La taille des polypes affecte également ce processus: plus il est gros, plus le risque de cancer est élevé.

C'est pour ces raisons qu'il est nécessaire de supprimer même les plus petits polypes.

Avec une maladie comme la polypose, il n’existe actuellement aucune méthode de traitement conservateur. Tous les types de polypes sont sujets à une intervention chirurgicale. Lors de l'examen de l'intestin avec un endoscope, il est parfois possible de retirer un polype si sa taille et sa localisation le permettent.

Au cours de la coloscopie, les polypes de petite taille peuvent être éliminés en serrant la base avec une électrode (électroscission). Lorsqu'on élimine un néoplasme, il peut y avoir perforation de l'intestin, compliquée par un saignement. Après la chirurgie, les adénomes sont soumis à une analyse histologique afin de déterminer leur nature (bénigne, maligne). Si l'oncologie est confirmée, toute la section de l'intestin doit être retirée.

Après le retrait des polypes, il reste un risque énorme de récurrence de la maladie. Pour éviter cela, il est nécessaire de passer des examens: une année - une coloscopie, puis tous les 4 ou 5 ans.

Loading...