Pancréatite

Qu'est-ce qu'un changement diffus dans le pancréas: une maladie ou des symptômes?

Le pancréas est considéré en bonne santé si son échogénicité est comparable à cet indicateur de diagnostic sain de la rate et du foie. Le médecin peut voir la tête, le corps et la queue du pancréas sur l'écran du moniteur. Toutes ses sections sont de taille optimale.

Mais, malheureusement, les médecins regardent rarement une image aussi couleur d'arc-en-ciel sur les écrans de leurs appareils de diagnostic, car les personnes en bonne santé ne se présentent pas à l'hôpital. Pour les pancréas enflammés ou présentant une pathologie différente, les modifications tissulaires dites diffuses sont caractéristiques.

Qu'est-ce que la diffusion?

Les modifications pancréatiques diffuses sont détectées par échographie.

Les modifications pathologiques du tissu pancréatique sont locales (focales) ou diffuses (mixtes). Le terme diffusion est utilisé en physique et en chimie. Et l'examen de ce terme du point de vue de ces sciences aidera à mieux comprendre l'essence des processus qui se déroulent dans notre corps.

Le terme diffusion est dérivé du mot latin et signifie interaction, propagation. En d'autres termes, il s'agit de la pénétration de molécules ou d'atomes d'une substance entre des molécules ou d'atomes d'une autre substance.

Le phénomène de diffusion peut être observé si de l'encre est versée dans l'eau. En anatomie, diffusion signifie interpénétration et remplacement d'une cellule de tissu par une autre. C'est ce phénomène que l'on observe souvent dans le pancréas, où les cellules pathologiquement modifiées sont adjacentes aux cellules saines. Par conséquent, les transformations pancréatiques diffuses sont généralement retrouvées aux ultrasons.

Quels sont les changements pancréatiques diffuses?

Un changement de tissu pathogène peut être de nature chronique et ne pas se manifester avant longtemps.

Chez les personnes âgées, en particulier celles qui présentent des pathologies du système cardiovasculaire et de la circulation sanguine et celles qui souffrent de diabète, les tissus pancréatiques sains meurent souvent dans des conditions pathogènes et se développent sous des formes de tissu conjonctif ou adipeux.

Cette condition n'est pas reconnue comme une maladie et n'est donc pas traitée. Mais l'échographie montre une augmentation de l'échogénicité avec la taille habituelle de l'organe. De telles transformations s'observent avec les violations suivantes:

  • apport de sang à l'organe formant l'enzyme
  • le fonctionnement des voies biliaires
  • fonction hépatique
  • processus métaboliques et endocriniens.

Des symptômes similaires sont caractéristiques de la pancréatite, des troubles dystrophiques des processus métaboliques. Si le diagnostic de pancréatite ne trouve pas de confirmation, le DIPI n'est pas reconnu comme une maladie et le traitement n'est pas prescrit. L'objet de la propagation des modifications devient généralement le parenchyme pancréatique, c'est-à-dire le tissu glandulaire qui remplit les fonctions fondamentales de l'organe. Un changement de tissu pathogène peut être de nature chronique et ne pas se manifester avant longtemps.

Pourquoi les DI se produisent-ils dans les tissus pancréatiques?

Les causes suivantes mènent à DIPI:

  1. déséquilibre nutritionnel. La prédominance des aliments gras, farineux, salés, sucrés et épicés.
  2. prédisposition génétique
  3. tension nerveuse
  4. dépendance à l'alcool et à la nicotine
  5. maladies du tube digestif
  6. utilisation non systématique de médicaments.

Un manque d'insuline dans le sang et de glucose dans les urines provoque également un DIPH. La pancréatite est un facteur provoquant qui nécessite un traitement et une attention de la part du patient.

Symptômes de DIP

Au début de la pancréatite chronique, apparaissent un œdème et de petites hémorragies dans les tissus de la glande.

Les signes de DI dans les tissus dépendent directement de la principale maladie. Parmi les principaux signes figurent une sensation de lourdeur dans l'estomac, une diarrhée fréquente et une constipation. La pancréatite aiguë s'accompagne d'une augmentation de la pression dans le canal pancréatique, ce qui provoque sa déformation.

Les enzymes digestives pénètrent dans les cellules du tissu pancréatique et entraînent un empoisonnement du corps. Le patient ressent une douleur dans la région gauche sous le sternum, des nausées et des vomissements. La pression artérielle baisse, le rythme cardiaque s'accélère. La condition nécessite un traitement thérapeutique urgent.

Au stade initial de la pancréatite chronique, un œdème et de petites hémorragies apparaissent dans les tissus de la glande. Au fil du temps, la taille du pancréas diminue, le tissu conjonctif se développe, remplaçant le tissu déformé de la glande formatrice d'enzymes. En conséquence, la production d'enzymes digestives est perturbée.

La fibrose entraîne également un déplacement des tissus pancréatiques sains et la formation de tissu conjonctif. La production d'hormones et d'enzymes est réduite. Au début de la maladie, la symptomatologie n'est pas observée ou ressemble à des signes d'inflammation pancréatique.

Avec la lipomatose, les tissus des organes normaux sont remplacés par du tissu adipeux. Le corps commence à faire l'expérience d'une déficience en hormones essentielles et en enzymes digestives. La sévérité de la lipomatose dépend du volume de DIP. Avec IC mineure, la pathologie ne se produit pas. Mais dans le processus de prolifération du tissu lipoïde, le parenchyme est comprimé, il en résulte une perturbation du fonctionnement du pancréas et une douleur apparente.

Changements diffus dans le parenchyme pancréatique

Le diabète sucré est l’un des facteurs conduisant aux transformations diffuses du parenchyme.

Les organes internes de l'homme sont divisés en creux et en parenchyme. Par exemple, le foie, la rate et le pancréas sont des organes parenchymateux et l’estomac, la vésicule biliaire et la vessie sont creux. Le parenchyme est appelé tissu glandulaire du pancréas, qui produit des enzymes et des hormones.

La présence de DM du parenchyme de la glande indique qu'il n'y a pas de calculs, de tumeurs ni de kystes dans l'organe et que la cause de tels changements reste à déterminer. Les facteurs les plus communs menant aux transformations du parenchyme diffus sont:

  1. pancréatite chronique ou aiguë
  2. diabète sucré.

Lors de la réalisation de l'échographie, on note souvent une augmentation de l'échogénicité du parenchyme, qui se produit dans le contexte du processus inflammatoire avec l'apparition de la fibrose - le grossissement du tissu conjonctif, à la suite de quoi sa densité augmente. Cette anomalie est due à un déséquilibre du métabolisme. La lipomatose, ou le remplacement du parenchyme par du tissu adipeux, entraîne également une augmentation de l'échogénicité.

La pancréatite crée les conditions préalables au gonflement de la glande, la densité du parenchyme change. Par conséquent, la réponse échogène du tissu change.

Changements diffus dans la structure du pancréas.

Une échogénicité accrue peut indiquer une lipomatose pancréatique.

Une structure pancréatique homogène à grain fin est considérée comme normale. L'augmentation du grain est également l'une des options de la norme. La combinaison de la granularité et du compactage des parois de la vésicule biliaire et des conduits hépatiques indique des processus inflammatoires et des changements dystrophiques qui se produisent dans la glande et sont causés par une mauvaise alimentation.

Idéalement, le pancréas devrait avoir une structure uniforme à grain fin ressemblant à une échostructure du foie. Au fur et à mesure que la personne grandit, l'échogénicité peut augmenter. Mais une échogénicité accrue peut indiquer une lipomatose typique des diabétiques.

DIP réactif

Par changements réactifs dans le pancréas, on entend ses changements secondaires, c'est-à-dire la réaction de la glande à une pathologie particulière des organes digestifs, à laquelle la glande est étroitement associée. Le plus souvent, les glandes DI se développent sous l'influence de maladies du foie ou de problèmes des voies biliaires, car c'est avec ces organes que le pancréas interagit de manière particulièrement étroite. En échographie, les DM réactifs ressemblent à la pancréatite aiguë, car ils peuvent survenir à la suite d'une pancréatite secondaire.

DIPJ fibreux

Le métabolisme provoque des MD fibreux.

Par DI fibreux, on entend une cicatrisation du tissu conjonctif dans la glande qui se propage à travers les cellules du tissu. Ce processus est motivé par les raisons suivantes:

  • trouble métabolique
  • intoxication alcoolique régulière
  • processus inflammatoires
  • dommages viraux.

Le dernier facteur concerne non seulement le pancréas, mais l’ensemble du système hépatobiliaire. Les modifications fibrotiques par ultrasons sont caractérisées par une augmentation de l'échogénicité et de la densité tissulaire. Les modifications fibreuses diffuses peuvent indiquer la présence d'une tumeur bénigne du tissu glandulaire - le fibrome, qui comprime le pancréas de manière significative, peut causer de la douleur.

Si le fibrome est localisé dans la tête du pancréas, le canal biliaire pincé crée un symptôme de jaunisse. La compression par une tumeur du duodénum entraîne des nausées, des vomissements et d'autres symptômes similaires à ceux d'une obstruction intestinale.

DIPJ Dystrophique

La dystrophie pancréatique diffuse est un remplacement diffus des cellules glandulaires saines par des cellules adipeuses qui ne sont pas en mesure de remplir la fonction principale du pancréas, ce qui entraîne une hypofonction de la glande. Alors que la lipodystrophie pancréatique occupe une petite partie du pancréas, un traitement médicamenteux conservateur avec un régime est également utilisé. Avec des dommages à plus de la moitié de l'organe, lorsque la glande est perturbée, ils ont recours à une intervention chirurgicale.

Queue pancréatique DI

Cet organe sécrétoire est divisé de manière conditionnelle en trois éléments: la tête, le corps et la queue en forme de poire adjacente à la rate. Sa largeur normale est de 2-3 cm. Ici commence le canal excréteur, d’une longueur approximative de 15 cm, qui traverse toute la glande. Le colmatage de la veine hépatique devient souvent la cause de l'IT de la queue, et ces changements sont indiqués par le compactage ou l'expansion de cette partie de l'organe.

La part de changement de queue diffuse représente un quart de toutes les pathologies du pancréas. Avec des lésions mineures de la queue, le traitement est conservateur. La chirurgie est utilisée pour les lésions plus profondes - la queue est enlevée et les vaisseaux sanguins sont obstrués.

À propos des changements diffus dans le pancréas dira à la vidéo:

Diagnostic des changements diffus

Les DIPI sont déterminés à l'aide d'un appareil à ultrasons. L'échographie montre une augmentation ou une diminution de la densité tissulaire, des changements structurels, des foyers d'inflammation. Mais cela ne suffit pas. Et par conséquent, pour confirmer la présence de DI, un test sanguin biochimique, une endoscopie de la glande sont effectués. L’anamnèse ne joue pas le dernier rôle dans le diagnostic, c’est-à-dire une enquête sur le patient concernant la présence de plaintes, un examen instrumental et une palpation. En outre, une analyse générale du sang, de l'urine des matières fécales et une endoscopie gastro-intestinale sont effectuées. Le but de la recherche est:

  1. quantité d'enzymes pancréatiques et de glucose dans le sang
  2. rapport de l'inhibiteur à la trypsine.

L'échographie vous permet de déterminer la taille de la glande, l'état du canal, la présence de tumeurs et de phoques. En outre, une tomodensitométrie et une CPRE sont effectuées pour identifier les causes réelles des modifications dans les tissus de l'organe formant l'enzyme.

Prévention

Pour prévenir le DI, vous devez complètement abandonner l’alcool.

La rapidité avec laquelle le DI se développera dans le pancréas, et éventuellement dans le foie et d'autres organes, dépend du patient. Le processus de mort des cellules parenchymateuses peut être ralenti si vous suivez des règles simples:

  • Abandonner complètement l'alcool
  • Développez le bon régime, mangez souvent et en petites portions,
  • Minimiser la consommation d'aliments gras,
  • Buvez des tisanes et des jus de fruits maison
  • Refuser des aliments en conserve sous n'importe quelle forme.

DIPJ n'est pas encore une phrase. Il n'y a aucune raison de paniquer. En règle générale, ces distorsions indiquent des processus normaux se produisant dans le corps. Mais si les médecins sont détectés en présence de douleur, il est nécessaire de subir un examen plus approfondi et d’être plus attentif à vous-même et à votre corps.

Loading...